Moringa : un aliment aux multiples vertus

Le moringa est un aliment qui regroupe plusieurs propriétés nutritionnelles et médicinales. Essentiellement utilisée comme complément alimentaire, la feuille de moringa peut être consommée avec les repas quotidiens. Des produits transformés sont également mis en vente tels que des gélules ou des poudres.

Quels sont les bienfaits du Moringa ?

Riche en vitamine et en apports nutritifs, le Moringa présente énormément d’avantages pour la santé. Le Moringa contient des polyphénols et des flavonoïdes, comme le cbd, allié bien-être. De ce fait, c’est un antioxydant puissant. Il aide à protéger contre le stress oxydatif. Le Moringa contribue à neutraliser les radicaux libres et soutient le renouvellement cellulaire. Ainsi, il détient un effet anti-âge et anticancéreux.

Plusieurs recherches ont confirmé que les vitamines A et C constituent les éléments privilégiés du Moringa. Consommer du Moringa a de l’influence dans le soutien du fonctionnement immunitaire. Sa vertu antimicrobienne aide l’organisme à stimuler les défenses. En effet, le moringa est considéré comme une grande aide dans le traitement des virus et des infections.

Les antioxydants sont connus par leur propriété neuroprotectrice. La consommation de Moringa peut de la sorte être un moyen bénéfique pour votre cerveau. Il a la vertu d’atténuer l’effet de rouille neurologique causée par le stress oxydatif ainsi que de prévenir la maladie d’Alzheimer. D’un côté, le Moringa contribue au développement intellectuel. De l’autre côté, il stimule le système nerveux et se trouve également bon pour la mémoire.

Comment consommer le Moringa ?

Le Moringa peut se consommer par ses feuilles, en poudre ou gélules. Vous pouvez en ajouter dans votre régime journalier et en prendre autant toute l’année. La consommation ne connaît pas de dosage particulier. S’il s’avère que vous suivez un traitement, vous devez, dans ce cas, garder les indications procurées par votre médecin.

Les feuilles sont les plus vendues sur le marché. En cuisine, de nombreux plats tropicaux nécessitent des feuilles de moringa. D’ailleurs, vous pouvez préparer ces feuilles en bouillon avec des crevettes. Vous pouvez les accompagner avec du riz. Cette dernière est l’une des recettes proposées pour prévenir la malnutrition. Vous pouvez également les ajouter dans les soupes et les ragoûts sans trop de tracas.

Dans d’autres préparations alimentaires, les poudres de Moringa peuvent s’utiliser sans limites dans tout type de repas. Plus pratique, vous pouvez encore les mélanger dans des smoothies, des thés ou des ragoûts. Pour le petit déjeuner, vous pouvez ajouter la poudre dans du yaourt, du lait ou encore à un mélange de crêpe. Comme collation, des pâtes à biscuit ou cookies peuvent être mélangées avec le Moringa.

Contre-indication

Le Moringa contient une variété de micro et macro éléments qui peuvent avoir des effets indésirables. À forte concentration, pendant un certain temps, des éléments dans la racine de Moringa peuvent affecter la production d’enzymes hépatiques et provoquer de l’hypotension toxique.

La consommation de feuilles Moringa peut entraîner la non-production de portée ou un faible gain de poids durant la grossesse. Si vous envisagez de tomber enceinte, il est préférable de s’abstenir. Si vous êtes également en carence d’iode, la consommation en grande quantité de Moringa entraîne l’hypertrophie de glande thyroïdienne.

Posts created 18

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut